Formation "Espèces exotiques envahissantes"

Vous êtes ici

Octobre 2016 : Consultation en ligne : poursuite de l'accompagnement des collectivités locales dans leur démarche de maîtrise des espèces végétales invasives - Prolongation du délai de remise des offres

 

Le Syndicat de Bassin de l'Elorn s'est engagé dans une action volontaire de limitation du développement des espèces végétales invasives sur son territoire. En 2016, l’objectif est de poursuivre la dynamique lancée depuis 2013, auprès des services techniques des communes et des entreprises travaillant pour le compte de ces communes, ainsi que d’élargir l’accompagnement auprès du grand public. Un travail de sensibilisation des élus du territoire sera également mis en œuvre.

Le dossier de consultation est disponible ci-dessous ; la date de remise des offres est arrêtée au jeudi 24 novembre, 17h00.


Cahier des charges invasives 2016

Réglement invasives 2016

Acte engagement 2016

Bordereau des prix unitaires et devis estimatif 2016

 

Décembre 2015 : Poursuite de l’accompagnement des collectivités du territoire

Petit résumé du contexte : Le Syndicat de Bassin de l’Elorn, depuis 2013 accompagne les communes de son territoire qui le souhaitent, pour apporter une aide à la gestion des espèces invasives végétales. Pour cela, des formations ont eu lieu à destination des services techniques et d’entreprises locales, des documents d’aide à la reconnaissance et à la gestion ont été élaborés, et chaque commune est accompagnée individuellement pour parfaire l’état des lieux, répondre aux questions spécifiques de chacun et élaborer les plans de gestion « invasives ». Progressivement les 34 communes du territoire (hors Brest Métropôle, gérées différemment) sont intégrées dans la démarche, traduisant la forte attente d’aide et d’accompagnement. Le SBE poursuit cette dynamique et a souhaité en fin d’année 2015, informer les élus locaux de l’avancée de cette démarche sur le territoire : le travail d’inventaire réalisé, les plans de gestion communaux « invasives », leur mise en œuvre et les perspectives pour améliorer leur efficacité. Vous pouvez visualiser la présentation en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

L’animation de ces restitutions a été réalisée par les 2 prestataires associés à cette démarche, Luc Guihard de Bretagne Vivante et Alain Bars du CPIE de l’Elorn, ainsi que par le Syndicat de Bassin de l’Elorn (Annaïg Postec).

Pour toutes questions, contactez Annaïg Postec : natura2000.syndicatelorn@wanadoo.fr ou 02 98 25 93 51

 

Consultation en ligne : poursuite de l'accompagnement des collectivités locales dans leur démarche de maîtrise des espèces végétales invasives 

Le Syndicat de Bassin de l'Elorn s'est engagé dans une action volontaire de limitation du développement des espèces végétales invasives sur son territoire. En 2015, l’objectif est de poursuivre la dynamique lancée depuis 2013, auprès des services techniques des communes et des entreprises travaillant pour le compte de ces communes, ainsi que d’élargir l’accompagnement auprès du grand public. Un travail de sensibilisation des élus du territoire sera également mis en œuvre.

Pour consulter le Cahier des charges et le réglement, cliquez sur les images ci-dessous :

  

    

Une nouvelle formation à destination des Entreprises locales

Une vingtaine de personnes d'entreprises locales, de services départementaux (ATD) et des collectivités locales ont suivi ce 3ème volet de formation.

Les 2 demi-journées proposées le lundi 23 février et le jeudi 5 mars 2015, s'inscrivaient dans la démarche lancée depuis 2013 par le Syndicat de Bassin de l'Elorn, en partenariat avec Bretagne Vivante et le CPIE de l'Elorn (Luc Guihard et Alain Bars).

Le Syndicat de Bassin de l’Elorn, depuis 2013  accompagne les communes de son territoire, pour apporter une aide à la gestion des espèces invasives végétales et notamment la Renouée du Japon. Progressivement la quasi‐totalité des 42 communes du territoire s’est engagée dans la démarche. Le travail se poursuivait par une action spécifique de formation aux entreprises qui travaillent pour ces collectivités ou sur leurs territoires (gestion des bords de route, curage des fossés, espaces verts, travaux paysagers, voiries, réseaux divers, terrassement, lotissements... : entreprises de travaux agricoles, de travaux publics, espaces verts.

La commune d'Irvillac accueillait ces journées de formation (accueil et accompagnement par Patrick Le Hénaff, élu d'Irvillac). Pour débuter,  une présentation d'1/2 heure était faite en salle (rappel de ce que c'est une espèce invasive, quelques éléments sur son écologie).

 

Ensuite, de 9h30 à 12h30, les échanges se sont faits sur le terrain autour de 3 cas concrets de secteurs contaminés par la Renouée du Japon. L’objectif était d’échanger sur les pratiques qui en sont à l’origine et d’essayer avec les entreprises de trouver d’autres moyens d’interventions. 

 

 

 

L'objectif est que sur la base des informations collectées lors de ces temps de formation et des rencontres avec les services techniques et les professionnels, soit élaboré un cahier des charges qui proposera des itinéraires techniques à associer aux appels d’offres et consultations faites par les collectivités.

 

 Bilan fin 2014 : où en est-on ?

Le Syndicat de Bassin de l’Elorn a souhaité, depuis 2013, accompagner les communes de son territoire par la mise en place de formations liées à la gestion des espèces invasives, par la réalisation de documents d’aide à la reconnaissance et à la gestion, et par l’accompagnement dans la réalisation de plans de gestion communaux.

Pourquoi ce public ? Les services techniques en gérant au quotidien les bords de route et les espaces verts communaux rencontrent très fréquemment notamment, la Renouée du Japon, et sont souvent démunis face à sa prolifération rapide et importante. Ils sont très souvent par manque de connaissance des vecteurs de propagation de cette espèce (2 cm de pousse de Renouée laissés sur de l’herbe humide va se développer).


Un premier volet de formation a eu lieu durant l’hiver 2013. Ces journées ont permis de lancer une dynamique auprès des services techniques des communes et des entreprises travaillant pour le compte de ces communes. 92 personnes ont suivi ce premier volet de formation. Ces formations ont été assurées par Bretagne vivante et le CPIE de l'Elorn.


Un deuxième volet de formation a eu lieu au mois d'octobre 2014, il a touché une 50aine de personnes (techniciens et élus). L’objectif était d’accompagner le nouveau réseau de terrain, de maintenir le dynamisme lancé et d’accompagner la montée en compétence de ces personnes. Le secteur de Palaren a été choisi comme terrain de « jeu » pour ces ½ journées de formation. En une ½ journée, il a été possible d’observer un panel important d’espèces invasives. Ces nouvelles journées sont également l’occasion d’identifier les espèces encore très peu présentes sur le territoire du BV de l’Elorn, pour pouvoir agir très rapidement en cas de nouvelle colonisation.

   

 

Myriophylle du brésil

 

 

Crassule de Helm

 

  

Cyperus eragrostis

 

 

Jussie

 

 

Séneçon du Cap

 

 

         Pétasite odorant                                        Balsamine de l'Himalaya

Juin 2014 - Les documents d'aide à la maîtrise des espèces invasives sont édités ! :


Sur la base des échanges qui ont eu lieu lors des formations dispensées sur le territoire du SAGE de l'Elorn, auprès des employés des collectivités territoriales et d'entreprises de travaux agricoles, 3 types de document ont été élaboré. Il s'agit d'outils d'aide à la reconnaissance et à la gestion des espèces invasives présentes sur le territoire du bassin versant de l'Elorn. 

Ils sont consultables ci-dessous :

    

                               Affiche                                8 Fiches techniques      Livret de terrain


Au mois de juin 2014, les 27 communes impliquées vont à nouveau être contactées par le CPIE de l'Elorn et Bretagne Vivante (les deux prestataires investis dans cette démarche au côté du Syndicat de bassin de l'Elorn). L'objectif sera à ce moment de distribuer ces documents, de récupérer les inventaires réalisés par les services techniques ainsi que de commencer à étudier la mise en oeuvre des plans de gestion. 

 

La formation à destination des communes du territoire du bassin versant de l'Elorn PERSPECTIVES 2014

Le Syndicat de Bassin de l’Elorn, dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’action du SAGE Elorn et du Document d’objectifs du site Natura 2000 Rivière Elorn souhaite poursuivre l’aide déjà apportée en 2013 aux Communes du territoire afin d’agir de manière efficace sur la limitation de l’expansion d’espèces invasives.
 
En 2014, l’objectif est donc d’accompagner ce nouveau réseau de terrain, de maintenir le dynamisme lancé et d’accompagner la montée en compétence de ces personnes. La valorisation de leur travail doit être aussi permettre d’élargir la sensibilisation auprès d’un plus large public (population locale).
 
Pour prendre connaissance de la nouvelle consultation 2014, cliquez sur chacune des images ci-dessous : 

       

La formation à destination des communes du territoire du bassin versant de l'Elorn BILAN 2013
Le travail mené en 2013 a permis de lancer une dynamique auprès des services techniques des communes et des entreprises travaillant pour le compte de ces communes. 92 personnes ont suivi ce premier volet de formation à travers 5 journées de formation. Ces formations ont été assurées par Bretagne vivante et le CPIE de l'Elorn. 

 
Ce premier volet a permis d’apporter des premiers éléments de reconnaissance d’espèces et de techniques de gestion, des outils d’aides à la reconnaissance ainsi que des recommandations techniques. A ces documents, il a été également remis à chaque commune une carte IGN en format A2 reprenant les localisations connues pour 9 espèces exotiques envahissantes, reconnues comme posant un problème pour la biodiversité du Bassin versant de l’Elorn (Renouées, Rhododendron pontique, Laurier palme, Buddleia, Herbe de la pampa, Balsamine de l’Himalaya, Séneçon du cap, Jussies, Berce du Caucase, + Myriophylle du Brésil + Arbre aux faisans).
 
Exemple de carte remise aux communes pour poursuivre l'inventaire :
 
 
Un poster a également été remis aux communes :
 
 
Et enfin, des fiches espèces et un livret de terrain, conçu sur la base d’échanges recueillis lors des journées de formation ont également été mis à disposition du personnel communal (bientôt télécharchable sur le site).
 
 Pour en savoir plus sur le déroulé de cette année 2013 :  CLIC !

 

 

p